Fluoglacial - Tendances Négatives

Impulse


W.E.R.K.



Bottin, Francsico & Rodion - Zombie Erotic (Eskimo)
Krautrock, Italo Horror par le trio Italien. La face A est aussi bien que la B.

Gerd & Elbee Bad - H.O.U.S.E (Ruff Dub) (4lux)
"Une réédition d’un titre acid house légendaire de 1994. Le patron Gerd donne une version actualisée à grand coup de TB808 du titre originel. Il convie également Arttu, récent auteur du magnifique EP "Fera Diluted", pour un remix homoérotique conservant le vocal d’époque." dixit Nicolas Molina.
Acid house, 1994, TB808, Homoerotism, Nicolas Molina.

Freddy Fresh - Five More Mouths (Enemy)
Track techno-acid sorti en 1996 sous le nom "Five Mouths", il est réédité sous le nom "Five More Mouths", logique.
Techno-acid track released in 1996 as "Five Mouths', re-released under the name "Five More Mouths", logical.

Lire la suite

Renates Funk


2087



-/+



C'est le deuxième album d'Arnaud Rebotini sous le nom d'ARNAUD REBOTINI. Pourquoi s'appeler autrement ? Depuis Music components, il y a eu le retour de BLACK STROBE, le duo illustre de la techno de France qu'il formait avec Ivan Smagghe. Someone gave me religion sort d'ailleurs sur le label du groupe. Faut tout de même attendre la piste 4 et passer une intro de branleur (13mn) pour accéder à la fibre noire et moustachue si bien connue. Another dictator et le superbe Echoes qui suit, rappellent comment faire de la techno de mec élégant, sans faire l'intéressant. All you need is techno: le kominform t'indique avec acidité la marche à suivre. Extreme condition demand extreme response, décidément, le collectionneur de synthés et de machines anciennes sait aussi choisir ses mots (ainsi que ses pochettes rappelant bien l'ère industrielle). Knocked-out à coups de knout.

REBOTINI - Echoes




ZOMBI, Titan, Gianni Rossi, Microwaves, Miracle, tout ça sont les penchants schizophréniques du même personnage, Steve Moore de Pittsburgh, PA. Ce n'est ni Miami, ni la Californie et encore moins l'Italie. Et pourtant, Escape velocity, le 7ème album de Zombi distribue pas mal de soleil, même si celui-ci reste froid. De l'italo disco spatiale sortie sur Relapse records, c'est pas donné au premier hollandais venu. Oublie K2000 et écoute plutôt DE3. Quand est-ce qu'on fera des films pour imager des albums ?

ZOMBI - Shrunken heads

C'est quoi Metronomy ?



Bernard se fout pas de nous avec son album nouveau, Circus. Le BLACK DEVIL DISCO CLUB est rejoint par un invité sur chaque titre. John Spencer et Nancy Fortune du Blues Explosion s'occupent des deux premiers dont le disco ensorcelé Fuzzy dream, Fadafadiva. Sur X paradise c'est la meuf des COSMETICS qui vient sensualiser le disco sombre, qui s'assombrit encore plus sur Distrust avec Faris de THE HORRORS. Nancy Sinatra radine ensuite, je passe Yacht et CocknBullKid pour arriver à cet espèce d'EBM futuriste où se retrouve le mec de PONI HOAX (!). Dernier morceau du Magnetic devil avec ni plus ni moins qu'AFRIKA BAMBAATAA. Le dernier poilu n'est pas mort.

BLACK DEVIL DISCO CLUB - Fuzzy dream
BLACK DEVIL DISCO CLUB - X paradise

Lire la suite

Geekers of the Truth



C'est le truc qui m'excite le plus dans le doux ciel étoilé de la Techno. Une grosse météorite en fusion percute les étoiles qui brillent toutes de la même intensité conforme. Elle s'appelle GATEKEEPER. "Optimus maximus" avait déjà ouvert un tunnel dans l'espace temps, mais "Giza" se projette complètement dans une autre galaxie. Imagine un disco formellement interdit aux Stellas et aux Guidos, fondu dans un EBM conçu par des mathématiciens cools. Aucun morceau en dessous de l'autre, précision martiale qui change le profil de MEROK records. Le duo a sorti une VHS des clips du disque (un truc de fils de pute limité à 100 exemplaires tu penses bien) mais tout est dispo sur Vimeo de toute façon. Outre l'analogie quelque peu merdique avec un Tron vintage, leurs vidéos ressemblent à du René Magritte en mouvement. Tout ça nous invite agréablement à la dématérialisation complète avant 3797.

GATEKEEPER - Chains
GATEKEEPER - Giza
GATEKEEPER - Mirage

Lire la suite

Doucement les basses.



ANDY ROMANO - Sayonara robot (Cyber Dance)
Bon c'est bien gentil 5 minutes l'italo disco mais c'est devenu le truc fun et décalé ultime. Romano ne déroge pas à la règle. On n'est plus en 82, même s'il a au moins l'excuse d'être italien et pas hollandais.

AUTOMATIC TASTY - An cnoc rua (Lunar Disko)
Dedans pour l'argent. L'Irlande aussi sait faire de la musique électronique belle et profonde. Ça me rappelle un peu Skatebard mais sans les roulettes.

AZARI & III - Indigo (Turbo)
Alors ça y est, tout de suite, parce qu'on fait des clips avec des noirs homosexuels, et qu'on fait de la techno, ça devrait automatiquement être génial. Lâchez-nous un peu avec votre révélation acid new jack.

Lire la suite

Atmosphere.

Cyclo Disco



Après Champs-Élysées et Cyclotron, force est de reconnaitre que musique électronique et cyclisme forment l'alliance parfaite. Kraftwerk oblige. Voilà donc 20 fraicheurs estivales ponctuées de somptueuses photos du Tour de France 2010 piquées ici.

BOTTIN - Hot lizard (ARTIFACT)

GINO FELINO - Spend the night (CREME)

MR PAULI & DAVID VUNK - Italian dreams (MOUSTACHE)

REGGIE BLOUNT - Traffic jam (CLONE CROWN)

Lire la suite