Fluoglacial - Tendances Négatives

The Razor's Edge

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Les 3 titres de cette démonstration retentissent au moins une fois par jour dans la sono glaciale depuis un mois. C'est tout simplement parfait. TWITCHING TONGUES n'ont pas uniquement volé leur nom à ONLY LIVING WITNESS mais aussi leur style des Dieux. Magique compromis entre la douceur du rock stoner et l'agressivité du hardcore métallique. Ils représentent en 11 minutes le groove de L.A. La voix est chargée en émotions, les textes sont tristes, l'échec amoureux toujours pas digéré. Le mec sait chanter, ce qui relègue 90% des autres groupes du circuit en 3ème zone. Loveless nightmare est l'apothéose. Why can't I loooove ? À pirater ICI.

Lire la suite

Stark Weather

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lire la suite

LALALALALA LILILILILI

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le groupe le plus inventif du hardcore discobole américain (les clones sont attaqués) m'excite toujours. Our apartment is always empty est un morceau de génie. Une sorte de LOUISE ATTAQUE hardcorisé. Une batterie tambourinante, un refrain qui fait lalala et la grave mélodie d'un violon. C'est beau. George a toujours l'inspiration. Et il reconnaît enfin son statut de petit porcinet du hardcore en appelant un titre The P.I.G. (The Problem Is G.), studio unplugged in Philly. Plus lourd et noisy, Everything in my life is for sale pose les bases philosophiques du disque. No one deserves to be here more than me c'est le titre de l'album de BLACKLISTED, et c'est pas le cas des interludes inutiles (même si la trompette représente). I'm trying to disappear continue de diffuser la dépression dans toute la pièce tel Air Wicked. Palisade s'énerve et Skeletons assoie l'aisance et la qualité de leur style indie. Ballade grunge atmosphérique pour finir. Tu es extraordinaire George.

BLACKLISTED - Notre appartement est toujours vide

Lire la suite

Too much glace for the neighborhood

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Ein, zwei, drei, vier... RAUM. Ceci n'est pas une nouvelle sortie SPACE FACTORY ou quelconque production indie-shoegayze-spatiale. C'est tout simplement l'album de THE ICE, Touching the void, des allemands dont j'avais déjà causé ici. Le groupe hardcore germain est désormais au point, et réussit 2 interludes magiques, Lost in the haze et Relief of a dead soul. C'est vrai que WORLD COLLAPSE s'était déjà essayé au hardcore synth-pop avec des synthétiseurs, Düsseldorf oblige. Mais là, LA GLACE garde une texture hardcore solide, conjugue breaks new-yorkais et riffs planant, ambiance sombre et solos pointus, gang vocaux et chant qui s'envole haut. C'est putain de pro. LEEWAY rencontre WHITESNAKE. 7 morceaux pour 23 minutes qui me font toucher la plénitude. Je prédis une œuvre krautcore pour signer leur future maturité.

THE ICE - Shattered
THE ICE - Relief of a dead soul

Desperate Measures

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lire la suite

Live It Down

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le premier album de LIVING HELL s'apparentait à une grotesque parodie d'INTEGRITY, comme tant de productions de l'année 2007. Oblivion relègue son prédécesseur dans les bacs à 3€. Riffs sataniques et images d'HAXAN viennent illustrer leur assaut démoniaque. La voix de Craig Mack ne passe malheureusement pas le vocal test, c'est un peu l'inconvénient du disque. Pour ceux qui ont peur de demain, ils participent eux aussi, tout comme la pub Toyota de Roland Emerich, à la mascarade maya avec leur titre 122112. Le Webbot a dû déterminé que 122112 = 333 = 666/2. Leviathan ferme la marche des damnés d'un coup de mâchoire fatal après une demi-heure de black hardcore. Le ruban noir est maintenant entre les mains du temps.


ARMAGEDDON

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

C'est le meilleur disque hardcore depuis un moment. Dès le premier riff d'Armageddon blues tu sais que POWER TRIP n'est pas là pour faire le fan. L'envolée thrash vocale suivi de ce groove dévastateur te balance l'univers impitoyable de Dallas à la face. Crossover maléfique. Comment un groupe peut-il être aussi performant ? Batterie chevauchée par un walkyrie, voix vicieuse et dure qui relègue BITTER END en 3ème zone, guitares démoniaques et solos qui rivalisent directement avec IRON AGE. Le Texas a tout ce qu'il faut.

Il n'y a malheureusement qu'un seul morceau surprise sur ce EP 4 titres sorti par DOUBLE OR NOTHING. Les 2 autres ayant déjà été diffusés sur myspace, et le 3ème étant une reformulation nucléaire de leur tube Acid. Reste Lake of fire et ce break à 1:38 en direct du purgatoire. Bordel. 14 minutes d'agression musicale en érection constante. Moussa Dadis Camara moshe déjà sur ce EVIL BEAT dans la jungle guinéenne. La terreur conduit à des jours meilleurs.

POWER TRIP - Armageddon blues

Lire la suite

Method of Groove

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lire la suite

FALL

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Au lieu de te faire chier à écouter Our circle is vicious, le nouvel album post hardcore noisy chaotique de RISE AND FALL, replonge-toi dans l'épopée RINGWORM. Un mec s'est amusé à compiler les titres rares de leurs 13 premières années. Beaucoup de déjà vu mais le démon est tellement à l'épreuve du temps. CLEVELAND - THE WAY IT IS.

RINGWORM - 1990-2003

EVIL WAYS

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lire la suite