Fluoglacial - Tendances Négatives

Riot Against Rock !


La civilisation du plaisir aura bientôt disparu !


Lire la suite

LE 13



COBRA jouera à Paris samedi, pour fêter le retour en France de KICKBACK. Ils seront tous deux accompagnés de YUSSUF JERUSALEM, une affiche à trois fourches, épicée, et marquée du sceau Fluoglacial. Vous pouvez d'ailleurs gagner 2 fois 1 place pour le concert en répondant à la question suivante :

Quel est le médicament préféré de Cobra ?

La première et ultime interview du groupe est disponible en cliquant sur le flyer ci-dessus (ou bien ici si vous souffrez des yeux).

Amitiés Aumistes.

Mise à jour du 12 octobre: Le concours est terminé, la réponse était:



Has the edge gone dull ?




On dirait que non !





"That straight edge collegiate look was just as codified, specific, thought out, and detail orientated, as any Mod ensemble Steve Marriott and Paul Weller ever slaved to get perfect."




Education Francaise ?



On n'a jamais autant lu et entendu cette putain d'expression de "jeunes gens modernes" depuis cet été et le soi-disant renouveau de la scène française (couplé au documentaire d'Entrisme qui porte le même nom pour brouiller les pistes). Lescop fait la couverture partout, les gens redécouvrent La Femme, des collectifs portent le nom de "Nouvelle New Wave", la fièvre touche même Nice ou Biarritz, et ce malgré la grosse panne d'inspiration ambiante. Il n'y a plus aucune frontière entre 'underground' et mainstream, tout est pop. La preuve avec cette compilation qui sortira chez Sony le 5 novembre prochain, son titre: "Éducation Française". Un réel plaisir de découvrir les nouvelles têtes chantantes de notre beau pays, et tous ces clips conceptuels au filtre jauni. Merci, vous nous avez bien fait marrer ! (avec la participation de The Kid Alone)

Lire la suite

L'inhumaine machine éditoriale



« ... était toujours aussi implacable. Il jetait ses manuscrits dans la boîte aux lettres avec des timbres pour la réponse et, irrémédiablement, trois semaines ou un mois plus tard, le facteur montait les marches pour lui retourner son courrier. Non, décidément, il ne pouvait y avoir aucun être de chair et de sang à l'autre bout de la chaîne. Il n'y avait que des rouages, des engrenages et des burettes d'huile actionnés par des automates. Il était parfois si désespéré qu'il doutait de l'existence des rédacteurs en général. Puisque aucun d'eux ne lui avait donné signe de vie, il se demandait réellement si le métier de rédacteur n'était pas un mythe fabriqué de toutes pièces et savamment entretenu par les garçons de courses, les typographes et les imprimeurs. »

The inhuman editorial machine ran smoothly as ever. He folded the stamps in with his manuscript, dropped it into the letter-box, and from three weeks to a month afterward the postman came up the steps and handed him the manuscript. Surely there were no live, warm editors at the other end. It was all wheels and cogs and oil-cups — a clever mechanism operated by automatons. He reached stages of despair wherein he doubted if editors existed at all. He had never received a sign of the existence of one, and from absence of judgment in rejecting all he wrote it seemed plausible that editors were myths, manufactured and maintained by office boys, typesetters, and pressmen.

Martin Eden, Jack London, 1909.

(Picture: Cédric Vincent, 2007)

NEXT OF KLAUS


Festin d'Acier



Le label SERENDIP organise son troisième festival du 5 au 14 octobre. Ça se passe dans des lieux répondant aux doux noms de "Fonderie de l'Image", "Gare Expérimentale" ou "Générateur", à Paris et dans sa banlieue proche. Outre des installations, performances, ateliers, séances de cinéma expérimental, vous pourrez assister aux concerts de LE SYNDICAT, 30 ans de lutte rectale, suivi du hollandais carpenterien DAS DING, le 5 octobre à partir de 20h.
Quant à la soirée Klub Mutante du 12 octobre, la déshommisation commencera dès 22h avec les génies de IN ATERNAM VALE, le spatial homo-disco de DEN HAAN et la légende electro inconnue, HYPNOBEAT. Voilà le topo. L'info totale sur leur site: Serendip Arts.



A.C.A.B. : ALL COPS ARE BASTARDS (2012)



Voyage au bout de la nuit avec les flics d'«ACAB»

Il est certain que ce film déplaira à tous les amateurs de manichéisme moralisateur de quelque sensibilité idéologique qu'ils soient. Car ce qui prévaut dans le brillant long métrage de Stefano Sollima c'est avant tout l'ambiguïté. Ambiguïté des personnages, ambiguïté des situations mises en scène, ambiguïté du message politique et social transmis aux spectateurs...

Lire la suite

OI!