Fluoglacial - Tendances Négatives

Taxi pour Berlingrad

BERLIN EN 22 MOTS



ANTIFASCISME: Tu ne peux pas faire 10 mètres dans la rue sans trouver un autocollant engagé contre le nazisme rampant (tout est tellement antifa que tu ne croiseras aucun noir en ville). Alors méfies-toi si tu comptes commander un durum avec ton pendentif svastika. TU N'ES PAS LE BIENVENU.



BERGHAIN: Pour ne pas titrer Homosexualité, si tu veux pénétrer dans ce club (après le safari pour trouver l'entrée) et t'amuser sur des sets de 5 heures d'Ellen Allien, ne sois pas hétéro. La mafia règne. La dialectique veut que tu rentres finalement plus facilement entre mecs...



CHANTIER: Berlin, ville en travaux.



DAZZLE DANZCLUB: Berlin aussi a son Truskel, un club pour rockeurs mineurs qui se mettent bien avant la danz dans Danzigerstrasse. Même pas besoin d'y entrer.



DUNCKERKLUB: Si tout est fermé et que t'en as marre de marcher, tu peux aller y écouter les classiques de DAF et Grauzone, profiter de l'architecture froide de cette chapelle ainsi que de son atmosphère vintage pour de vrai.



EUROPE: Outre la population gay, la plupart des gens que tu croises dans les rues parlent français ou anglais. Sans compter les bruyants espagnols. Berlin, capitale des États-Unis d'Europe.

FREUNDSCHAFT: Russes et Américains sont désormais bras-dessus bras-dessous et posent pour les touristes assoiffés de souvenirs imprimés. Tout ça à deux pas du Reichstag, merci la social-démocratie !



HIPSTERS: Le recyclage du vintage découle naturellement sur l'omniprésence inhumaine des hipsters dans Mitte et Prenzlauerberg. C'est bien simple, si tu as entre 20 et 30 ans et que tu y es installé, tu en es forcément un (à noter, les hipsters gros n'existent pas là-bas).



JEUNOCRATIE: Un srab qui vit là-bas me disait que c'était par ce qu'il y a trop de chômage, que des bons à rien qui vivent sur le dos de leur parents à faire des dessins sur le goudron. Ce postulat d'un ami sociologue explique peut-être l'absence du troisième age à l'Est.



KREUZBERG: Un mélange de terrains vagues, de zone industrielle et de 18ème arrondissement. Turkberg in effect.



KULTUR: Elle est partout. Tu n'y échapperas pas.



MAGNET CLUB: Un truc con, c'est de se pointer dans un club pour un concert alors que ce même club a déménagé 2 semaines avant à l'autre bout de la ville. Damnation.



NUMÉROTATION: C'est quoi cette manie de commencer le côté impair d'une rue dans un sens et le côté pair dans l'autre ? Ça mériterait une déclaration de 3ème guerre mondiale.

RAMMSTEIN: Si tu tombes bien, tu peux les voir 3 jours d'affilée et recevoir la puissance pyrotechnique de l'Allemagne dans les yeux pour la modique somme de 75 EUROS par concert.



RAMONES: Incroyable, un musée entier est dédié au pire groupe punk de l'Histoire. Stop le cirque.



STREET ART: Y'en a partout, c'est LA place où être si tu aimes les gribouillis et les messages engagés contre le temps qui passe sur des immeubles millésimés.



TIERGARTEN: La Nature et le bien-être près de chez vous, prend la porte de Brandebourg à l'envers et va te rouler dans les feuilles de chêne, tu y trouveras peut-être même des goupilles rouillées.



U-BAHN: Très propre. Tu peux y frauder tranquillement en fait (puisque personne ne le fait), ne crois plus au mythe des contrôleurs en civil (du moins jusqu'à ce que tu te fasses choper).

UNTEN DEN LINDEN: Mélange Rivoli et les Champs-Elysées avec un Napoléon qui chevauche la grandeur de l'Allemagne.



VÉLO: Les trottoirs sont tellement verdurés et putain de grands que tu te crois parfois sur des routes de province. À Berlin tu vis large. Par contre, les fixies sont-ils déjà périmés ?



VINTAGE: Paul's Boutique, Made in Berlin, Meins Und Deins, SK Berlin, etc. C'est le rendez-vous de la frippance, sans oublier le marché de Park Wall tous les dimanches matins. Si après ça t'as encore l'air neuf...

WEST-BERLIN: Mais pourquoi tant de mépris pour l'Occident ?

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le lundi 7 juin 2010 à 23:21, par Louise De Parme

Je dois être la seule pauvrette à m'être prise une amende de la BVG ... Je leur dois toujours 100e à ce jour: "on n'aime pas trop les étrangers par ici".
Tchuss

2. Le mardi 8 juin 2010 à 13:43, par tomy

les fixies sont interdits a Berlin, la police les confisque !

3. Le mardi 8 juin 2010 à 19:09, par azerty

Non pas possible ?

4. Le mardi 8 juin 2010 à 20:22, par MattH

et en France, le bon sens confisque le cerveau des mecs qui roulent en fixie...

5. Le mercredi 9 juin 2010 à 13:06, par azerty

La France se met en danseuse pour rattraper son retard culturel dans le Tourmalet !

6. Le mercredi 9 juin 2010 à 19:09, par Vu sur Overcome


Sans les ramones les 3/4 des groupes que t'écoutes n'existeraient pas... C'est le groupe qui a joué dans toutes les villes des états unis et qui a donné l'étincelle pour les générations à venir aux USA. M4enfin c'est vrai qu'ils n'avaient aucun riff metal dans leur discographie.

7. Le mercredi 9 juin 2010 à 19:15, par hainepure

oui et sans jhonny tu ecouterai pas les bbrunes ou les plasticines
les ramones c'est juste un groupe de merde pour tout les putain de beauf de france comme phillipe manoeuvre ou tout les connard qui porte des raybann et qui sont engagée contre jean sarkozy a la presidence de l'epad

8. Le mercredi 9 juin 2010 à 19:22, par yagneau

Les controleurs avaient tellement l'air civils que j'ai failli leur filer vingts cents comme à des charclos lorsqu'ils ont ramené leurs trognes délavées, j'ai jamais reçu leur amende grâce à une fausse adresse mais ce fut un moment d'amour pur lorsqu'ils ont imité le fuhrer en me disant : NO TICKET ?! GROSS PROBLEM !! il était huit heures un mardi matin

9. Le mercredi 9 juin 2010 à 20:17, par Basque Moldave

Les Ramones c'est bien de la merde en boite.

10. Le jeudi 10 juin 2010 à 07:09, par azerty

Je crois que hainepure a bien traité le cas des Ramones, ça pue la merde, c'est tout.

11. Le jeudi 10 juin 2010 à 07:14, par azerty

Et tous les gens qui portent des Ray-Bans en France doivent être tués à coup de cutter dans la tête, si, toi aussi...

12. Le vendredi 6 mai 2011 à 01:04, par Benn

Le pire ce sont les gens qui portent de fausses rébannes achetées aux turcs sur le marchés de banlieue.

Le meilleur a Berlin c'est les saucisses moutardes.

Heil !

13. Le samedi 7 mai 2011 à 17:20, par onelovecrew

toutes les putes qu'écoutent one life crew devraient sucer un ramone en ray ban

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.