Fluoglacial - Tendances Négatives

Words




The Friends of Eddie Coyle, Peter Yates, 1973.




The Laughing Policeman, Stuart Rosenberg, 1973.



Drive He Said, Jack Nicholson, 1971.

COLLOQUE DE CHIENS (1977)


MOI Y'EN A VOULOIR DES SOUS (1973)



En 1973, Jean Yanne est en plein heyday. Après le succès de "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" (qu'il ne retrouvera d'ailleurs jamais), il poursuit son attaque des médias et des ficelles publicitaires pour atteindre la source: le capitalisme. Taquin au possible, il tape sur la tête de tout le monde: les féministes, les flics, l'église moderne, les syndicats, les contribuab'... mais tape un peu moins sur les fesses des secrétaires. Sous le nom de Benoit Lepape il propose un marché à Adrien Colbart (Bernard Blier le génie français), son oncle à la tête de la CGI, sorte de CGT avec un bâton en moins. "La seule manière de combattre le capitalisme, c'est de devenir capitaliste !" Il va gravir les échelons du patronnat pour ensuite léguer son empire au peuple, mais la "lutte des classes" va poser quelques petits problèmes... Dans les 4 scènes suivantes: la CGI fait la quête pour acheter des actions dans le cyclo, Lepape fait visiter l'usine du futur, le syndicat veut jouir vite d'un gros building, et pour terminer, les ouvriers séquestrent un patron pour l'empêcher de démissionner. C'est autre chose que Le Grand Soir !






Smash the Disco !


PASSE TON BAC D'ABORD (1978)

Lire la suite

UN BORGHESE PICCOLO PICCOLO (1977)


Lire la suite

STONE (1974)



Lire la suite

Hasn't the weather been strange ?


SUPERMARKT (1974)



Dans les années 70, fatigués par le "nouveau cinéma allemand" dominé par les Herzog, Wenders ou Fassbinder, des réalisateurs "à couilles" se mettent à produire des "kleine dreckige Filme", autrement dit des petits films crades. Plus social qu'artistique, SUPERMARKT de Roland Klick est la perle du courant. Willi, jeune de 18 ans en danger de vie, zone dans les rues de Hamburg. Il y rencontre un tas de gens différents. D'abord Frank, un journaliste qui le branche au commissariat avant qu'il ne se sauve, une des spécialités de Willi: la fuite. Frank est en crise existentielle et en quête d'authenticité journalistique, il veut se servir de Willi pour un reportage. Résultat: Willi va se barrer avec sa caisse. Il rencontre ensuite Monika, une pute des boulevards, qui fait un scandale sur la place publique. Monik a un enfant à charge, Vili se rend alors compte qu'il y a des gens qui galèrent encore plus que lui, et s'attache. Mauvaise idée.

Lire la suite

Rybczynski !