Fluoglacial - Tendances Négatives

Playlist #32: MOB JUSTICE



01 - RICK WAKEMAN - Sheer terror
02 - EMPIRE OF RATS - MMXII
03 - VULGAR DISPLAY - No God here
04 - FORESEEN - Paving the way
05 - BRUTALITY WILL PREVAIL - The path
06 - POWER TRIP - Suffer no fool
07 - AVALANCHE - Suns
08 - TURNSTILE - Figure it out
09 - WORLD WAR 4 - Can't take it
10 - THE RIVAL MOB - Boot party
11 - THE BOSTON STRANGLER - Locked inside
12 - REDFLESH - Raw war
13 - SLUG GUTS - Order of death

Devil's Creek breakdowns !

Order Out Of Chaos



"Il n'est point d'homme qui ne veuille être despote quand il bande."

"There is not a living man who does not wish to play the despot when he is stiff."

Valsant de Vienne, DEMONWOMB me remémore une sensation perdue. Une sorte de version dure de Racial Abuse, une gloire harcore autrichienne (aussi) des années 90. Lost & Found. Quoi de neuf à Wedemark? Le chant est bon, pas d'exagération, H8000 style ! Si ça signifie encore quelque chose pour quelqu'un. Les guitares ont le crunch des 90's. La batterie est faib', désolé. Une demo de 6 chansons génétiques afin de se procurer un esprit sobre et de profiter de la vie en moshant.

Heiling from Vienna, DEMONWOMB brings a lost feeling back. They remind me a harder version of Racial Abuse, 90's harcore glory from Austria. Lost & Found. What's up in Wedemark? The singing is good, no overpitching, H8000 style ! If it still means something to somebody. Guitars are 90's crunchy. Drum is quite weak, sorry. A demo of 6 genet tracks to get a sobermind and enjoy good life moshing.




LOSE THE LIFE. Des fruits de Suède jouent un resucé de One Life Crew influencé par le youth crew. C'est quoi ce bordel, nous avions fait la même pochette rip-off pour le groupe fantôme One Wife Crew! Connexion bretonno-scandinave. Dans une société nous régie par le crime, LTL fuck you et réussit à créer une musique urgente et brutale. Huit titres pour huit minutes. Pas de vide. Qu'est ce tu veux ? Attache tes Saucony Jazz pour la danse de l'unité, busté!

LOSE THE LIFE. Fruits from Sweden play One Life Crew tough style influenced youth crew. What the fuck, we did the same rip-off for our One Wife Crew project! Same shit, different country. In a society not ridden by crime, LTL fuck you and succeeds in creating an urgent and brutal music. Hate tracks for hate minutes. Not a waste of space. What do you want ? Lace your Saucony Jazz for the unity stomp, busted!




The other side of darkness. Ne te laisse pas tromper par ce titre de type Cro-Mags, NIGHT BIRDS jouent du vieux hardcore punk de style surfer californien en vans. Depuis un bout de temps (déjà 3 albums). Et ils ne sont pas agaçants comme beaucoup de groupes de leur époque. Chant et chœurs sont cools, et le son de la gratte aussi. Ce sont les Angry Samoans de la Côte Est (Surfin' in New Jersey!). Ils méritent une chronique sur Pitchfork.

The other side of darkness. Don't be mistaken by the Cro-Mags type title, NIGHT BIRDS are playing old vans cali surf hardcore punk. For a while (3 albums already). And they're not annoying as a lot of bands of their era are. Singing and choirs are cool, and the guitar sound too. They're the Angry Samoans of the East Coast (Surfin' in New Jersey!). They deserve a Pitchfork review.




OUT OF TIME a juste besoin d'une piste pour te détendre. Collapse. Ils ne révolutionnent rien. nous ne voulons pas d'autres révolutions ça tombe bien. Ils font juste de la musique hardcore pour que tu puisses profiter des vibrations. Basique avec la tanz facile. Saint Louis part en fumée. Juste écoute leur demo.

OUT OF TIME needs just one track to cool you. Collapse. They revolutionize nothing. We don't want revolutions no more. They just play hardcore music to make you enjoy the vibes. Basic and easy moshing. Saint Louis is burning. Just listening to their demo.




Meilleur groupe de 2009, 2010, 2011, sort un nouveau 7". Je suis comme un loup. Planète guerre dans tes oreilles. POWER TRIP mitraille 2 putain de nouveaux tubes (et une reprise inattendue de Prong). Plus dur, plus meilleur, plus vite, plus fort. Paft Dunk! Appelle Stigma si tu as besoin de l'assistance publique mais reconnais que ce groupe est plus tendu que n'importe quel hard thrash crossover machin core d'aujourd'hui. Impitoyable Dallas. Maintenant c'est l'heure de l'album les gars.

Best band of 2009, 2010, 2011, puts another 7" out. I'm like a wolf. Weltkrieg in your ears. POWER TRIP blasts away 2 new fucking tracks (and an unwaited cover of Prong). Harder, better, faster, stronger. Suffer no fool punk! Call Stigma if you need public assistance but recognize this band is tighter than every other hard thrash crossover whatyouwant core of today. Merciless Dallas. Now it's the time for a full-lenght guys.




Quand tu cites en influences les compiles NYHC "Wild the wild things are" + "New breed", tu ne peux pas avoir faux. SOUL SEARCH dit vrai. De côte à côte, ils foutent NY à l'Ouest, et alors ? Neuf minutes de groove qui conduisent à ta défaite. Bury the blame, mais n'enterre pas leur premier disque, il était meilleur!

When you have the "Wild the wild things are" plus "New breed" NYHC compilations in your influences, you can't go wrong. SOUL SEARCH goes right. Coast to coast, they put NY on the west, so what ? Nine minutes of groove leading to your dmize. Bury the blame, but don't bury their first record, it was better!




Le Royaune-Uni est toujours vivant. UNHOLY MAJESTY est bien mort. Des saveurs de Cleveland (ecnore et encore et encore) pour une demo de 3 pistes hyperboréennes (ouais). "Unholy Majesty est une projection psychologique de ta propre identité. Nous sommes les voix à l'intérieur de ton crâne, les pensées psychotiques que tu batailles pour les supprimer, nous sommes tout et en même temps rien." C'est bidon comme conclusion.

United Kingdom is still alive. UNHOLY MAJESTY is dead still. Cleveland flavors (again and again and again) for 3 hyperborean (yeah) songs demo. "Unholy Majesty is a psychological projection of your own identity. We are the voices inside your head, the psychotic thoughts that you fight to supress, we are everything and nothing all at once." You've been warned.

Spring Breaks



TWITCHING TONGUES - Insane & inhumane (BHDW) 9/10
Localisation: Los Angeles, USA.
Recherche artistique: 10/10 - Ahahah.
Investissement lyrique: 8/10 - Roch Voisine meets Peter Steele.
Composition musicale: 9/10 - Only Living Witness puissance IV.
Justesse vocale et swing: 9/10 - The Soprano.
Sommet de l'interprétation: Insane confinement razor nightmare

Lire la suite

AHC



La compile tant attendue du label TRIPLE B est enfin disponible digitalement. 14 groupes AMERICAINS pour 14 titres HARDCORE plus ou moins convaincant. FREE SPIRIT attaque avec un hardcore nostalgique des années sans alcool, FOUNDATION pratique un son dur disons "new school" et BACKTRACK balance du groove pour les pauvres avec malheureusement un son un peu merdique. EIGHTFIFTEEN c'est naze, VIOLENT SIDE ça rigole pas, ROTTING OUT c'est pas mal. On arrive aux pistes que certains ont été jusqu'à acheter sur Itunes (lol), Disguised de BITTER END est encore plus relou que leur style habituel... WOLF WHISTLE n'ont pas inventé le chauffage, et CRUEL HAND opèrent le chemin inverse, un son démo après 2 albums, ben alors ? 2ème achat potentiel sur Itunes, Half empty de FIRE & ICE, ce groupe est de plus en plus fort. THOUGHT CRUSADE ne vaut pas NFAA et c'est déjà le meilleur titre de l'artistes/variés, POWER TRIP - Le marteau du doute. Tu connais déjà, personne peut test. Pour finir, Nice try de THE RIVAL MOB (mmm) et une pop-punkerie avec TITLE FIGHT. Trop d'attente... On enchaine.

Lire la suite

Le Marteau du Doute







IRON AGE & POWER TRIP : Texas or Bust !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

C'est pas vraiment que j'avais des questions existentielles à leur poser, mais comme IRON AGE et POWER TRIP sont les 2 groupes les plus excitants du hardcore actuellement, et qu'il viennent tous deux du Texas, j'en ai profité. Dallas, Austin, la même branlitude exacerbée dans le son et l'attitude, et le même chemin thrash expéditif pour les 2. Le Texas state of mind personnifié par Meat Loaf dans le fameux ROADIE est ici en plein effet. C'est Riley, chanteur de PT qui répond, et Wade le guitariste de IA qui s'y est pris à deux fois. Sa première tournée de réponses réalisées dans un état troisième était bien plus drôle, donc malgré son "ne publie pas ça on a assez d'interviews attardées sur le net" j'ai tout laissé, bust !

Lire la suite

ARMAGEDDON

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

C'est le meilleur disque hardcore depuis un moment. Dès le premier riff d'Armageddon blues tu sais que POWER TRIP n'est pas là pour faire le fan. L'envolée thrash vocale suivi de ce groove dévastateur te balance l'univers impitoyable de Dallas à la face. Crossover maléfique. Comment un groupe peut-il être aussi performant ? Batterie chevauchée par un walkyrie, voix vicieuse et dure qui relègue BITTER END en 3ème zone, guitares démoniaques et solos qui rivalisent directement avec IRON AGE. Le Texas a tout ce qu'il faut.

Il n'y a malheureusement qu'un seul morceau surprise sur ce EP 4 titres sorti par DOUBLE OR NOTHING. Les 2 autres ayant déjà été diffusés sur myspace, et le 3ème étant une reformulation nucléaire de leur tube Acid. Reste Lake of fire et ce break à 1:38 en direct du purgatoire. Bordel. 14 minutes d'agression musicale en érection constante. Moussa Dadis Camara moshe déjà sur ce EVIL BEAT dans la jungle guinéenne. La terreur conduit à des jours meilleurs.

POWER TRIP - Armageddon blues

Lire la suite

Headwalker Texas Rangers



Nouvel EP attendu pour BITTER END de San Antonio. Le NYHC tendance molle n'est plus vraiment au goût du jour, bienvenu dans le monde maléfique du speed metal! Comme d'hab depuis quelques temps, les EP's sont de plus en plus sommaires, à base d'une intro, d'un titre qui tourne sur myspace depuis des semaines et d'un nouveau morceau. Merci DEATHWISH. Le tube de ce 45 tours est évidemment "Purgatory", dédicace à Limoges peut-être, pour une bombe metal hardcorisée. Ça mitraille sec. Passages fous remarqués à 1:50, 3:25, 3:46 et surtout une fin mordante à 4:51, au moment où personne ne s'y attend. Le chanteur a de nouvelles intonations de type Roger A.F. et le son se rapproche d'ailleurs d'un "One voice" ou même d'un "Liberty and justice...". La preuve sur "Power struggle", un peu longue. On court tous après le temps, et après leur prochain LP.



POWER TRIP représentent la ville de Dallas, plus connue chez nous en raison d'un feuilleton TV lobotomisateur que de sa scène alternative souterraine. Ils ont en gros les mêmes influences que BITTER END, c'est à dire le meilleur du hardcore New-Yorkais (CRO-MAGS, LEEWAY, BREAKDOWN, CRUMBSUCKERS, THE ICEMEN) avec la pointe de metal pour se mettre bien (EXODUS, NUCLEAR ASSAULT). Crossover. Et autant dire que cette DEMO 2008 éclabousse. Introduction fulgurante, bonne voix, bonne gestuelle, bons lyrics infestés, bons riffs engagés contre Dieu, bonne dévastation en mid-tempo. Le break d'"Acid trip" est dingue. C'est sauvage et réel. Who needs friends when money's on the mind? (On peut aussi changer "money" par "women", A. comprendra)