Fluoglacial - Tendances Négatives

10 NOUVEAUX GROUPES COOLS


Le hardcore c'est pas le fun, le hardcore c'est le cool.



ABSOLUTE MADNESS / BLIND TO FAITH / BRICK / GOLDUST / IRON MIND / KINGSHEAD / REALITY SLAP / THE RIVAL MOB / WORLD GONE MAD / YOUR TIME ENDS.

Lire la suite

Dans le Concile des Démons...


Lire la suite

Illusion de Grandeur



On attendait la confirmation du taré "Time trials" sorti il y a un peu plus d'un an, c'est désormais chose faite. THE MONGOLOIDS depuis abonnés à l'offre SIMYO, sortent "Assorted music" sur EULOGY records (après une demi-galette partagée avec KIDS LIKE US, groupe naze entre parenthèses). 9 morceaux plus lourds qu'avant, avec des interludes de vraie musique. C'est joli. La force de SHEER TERROR est toujours dans leur son. Peut-être un peu plus consensuel qu'avant, il y a quand même de bons morceaux dans la trampe de "Withdrawn" (ici revisité). Guitares agressives, solos pointus, chant plus contenu. Ils ont gagné en puissance mais perdu en folie.

The Harsh Truth



Retour de cet obscur groupe New-Yorkais qui faisait virevolter les perfectos dans les années 80. THE ICEMEN échangeaient avec CRO-MAGS un certain goût pour une musique hardcore lourde et malfaisante, aux accents rock et metal. Ils échangeaient aussi le même batteur, Mackie Jayson. Après de nombreux concerts (avec WARZONE, BEASTIE BOYS, SONIC YOUTH ou TYPE O NEGATIVE!), ils enregistrent quelques trucs puis se séparent en 1993, après une décennie de haut et de bas. Leur seule trace officielle étant un excellent EP sorti chez BLACKOUT! en 1991, "Rest in Peace". (Marco, le guitariste, a monté plus tard un groupe avec le batteur de THE CULT! SHADOW.)

THE ICEMEN - Rest in Peace (1991)

Le label malin REAPER avec l'aide de Marco (la tête du groupe), a eu l'idée de ressortir leurs 2 premiers titres le mois dernier. 2 morceaux enregistrés en 1984, et jamais sortis! 25 ans putain. The Iceman surprend à la première écoute. On baigne dans une mixture rappelant l'arrogance Oi! de SKREWDRIVER, la rythmique cavalcade de MOTORHEAD, agrémentées d'un riff vindicatif trainant typique des CRO-MAGS. Ça éclabousse. It'll be your grave joue dans une autre baignoire. Celle du NYHC galopant et nerveux pré-1985, celui lancé par les BAD BRAINS et perpétué par les NIHILISTICS ou ANTIDOTE. Et hop le petit solo rockabilly qu'on voit pas venir! Plaisant, même si ça ne me fera pas me relever la nuit pour aller profaner des tombes.

Blitz Médiatique



C'est rigolo de voir comment les canadiens de FUCKED UP sont passés d'un groupe hardcore punk DIY distribué dans des bacs de distro engagés contre la faim dans le monde, à un groupe encensé par les critiques et signé sur le label Indie plébiscité par les opticiens, MATADOR. Fatigués de jouer ce hardcore punk lourd et graveleux comme POISON IDEA le faisait 20 ans auparavant, ils décident de rallonger leurs titres de 5mn en 2005, pour livrer leur premier album "Hidden World" l'année d'après (après un million de EP's), qui surprend toute la scène bout de ficelle. Gros mélange de rock hard, de punk sale, de hardcore, de grunge, de garage et de psychédélisme, "The chemistry of common life" vient de sortir et séduit direct par sa couvrante pleine de mélancolie. Même pas besoin d'écouter.

FUCKED UP - Days at last

Bon, je le fais quand même. Le chanteur idole de GG ALLIN n'a pas adoucit sa voix pour autant, le premier titre "Son the father" est un bon condensé de brutalité et de mélodies, comme les 10 autres morceaux. Instruments ethniques et zavatance viennent ponctuer "Magic word" pendant que "Days at last" vient rugir tel BLACK FLAG après l'accalmie au piano de "Golden seal". C'est chargé comme un trois cinq sept, y'a des guitares partout. L'enchainement "rock indépendant" de "Crooked head" à "Black albino blues" est un peu fatal à la concentration. La folie revient avec un fantôme du paradis sur "Royal swan" pour terminer dans une quête de Dieu pleine d'encens, au cas où personne avait déceler tous leurs signaux. Ça aurait donc donné ça un FUGAZI sexué ?

WALPURGISNACHT

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lire la suite

Europe, Jeunesse, Hardcore

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lire la suite

STAY CRUEL

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lire la suite

Holy Terror



Étrange mais heureuse réédition. PALE CREATION est un groupe secondaire de l'empire maléfique de Cleveland, dominé par INTEGRITY et RINGWORM. Évidemment, leur approche sonore est souvent identique aux 2 diables du genre, brutale, agressive et profonde. Les 12 premiers titres de cette discographie nommée "Before twilight and after" sont issus de leur album "Twilight haunt" sorti sur EAST COAST EMPIRE en 2001. Hardcore metal dépressif et malsain, parfois à la limite du doom. "Kaliira", "Bleed the soil" et "Rage contained" marquent les esprits, malades. Les pistes 13 à 16 proviennent d'un split sorti en 1999 avec REPUGNANT (??) sur le label européen RVR. Le son est plus concis et propre, un peu à l'image de ce que faisait INTEGRITY 2000.

PALE CREATION - Rage contained

Sur la dernière partie du CD (17-22) figure la démo de 1992 en intégralité. Rien que pour ça, le disque vaut le détour. Ces 8 morceaux sont incroyables, mixant à merveille thrash metal et hardcore fin 80's, avec une voix oscillant entre la rage de SLAYER et la jeunesse de INSTED, ouais parfaitement. "Pale creation", "Natural assassin" ou "Weeping world" sont géniaux. Indispensable. Étrange réédition, parce qu'elle parait quand même bâclée. Le livret ne comporte aucun texte, ni photos où informations plus détaillées sur le groupe. Le chanteur Nicholas David Brewer se contente toutes les trois lignes de raconter que le groupe se défonçait sans arrêt, super. Plus grave, leur seconde démo (avec le guitariste de CONFRONT, Kurt Vaigl, l'histoire ne dit pas s'il consommait de la stupéfiance...), n'est même pas sur l'album, alors qu'elle est complètement introuvable. Je passe sur l'artwork "dark" minimum syndical. Malgré ça, PC reste un très bon groupe hardcore des années 90, oublié... Et HOLY TERROR répare ça.

PALE CREATION - Pale creation
PALE CREATION - Natural assassin

"I've always felt strongly that people in this region near Cleveland and Lake Erie suffer from some type of mental dysfunction or cerebral malady."

Weltschmerz.


Lire la suite